•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!

Audio fil du jeudi 23 août 2018

Résumé

  • 13 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Marie-Louise Arsenault

  • 13 heures 9 minutes

    Texte de la semaine avec Aurélie Lanctôt et Vanessa Destiné

  • 13 heures 27 minutes

    L'essai The Woman's Hour lu par Yolande Cohen et Lili Boisvert

  • 13 heures 44 minutes

    Martin Bilodeau : Son palmarès des reprises cinématographiques

  • 14 heures

    Bulletin régional - CBF

  • 14 heures 6 minutes

    Sommaire de la deuxième partie de l’émission avec Marie-Louise Arsenault

  • 14 heures 9 minutes

    La montée de lait de Manal Drissi : La surconsommation

    Elle sourit au micro.

    La montée de lait de Manal Drissi : La fin du monde

    « C'est quand même un peu immoral, de vouloir survivre. Objectivement, notre disparition est la meilleure solution à long terme pour l'environnement. » L'irremplaçable chroniqueuse Manal Drissi est en paix avec le scénario d'une fin du monde imminente. Elle propose même quelques idées osées à essayer juste avant l'apocalypse.
  • 14 heures 18 minutes

    Kim Thuy : Les mots qui ne se disent pas en vietnamien

    Kim Thúy, tout sourire, derrière un micro

    Kim Thúy et les secrets de la langue vietnamienne

    « La langue a un effet direct sur la façon dont on voit la vie. » La romancière Kim Thúy inaugure le segment « Qu'est-ce qui se dit, qu'est-ce qui se dit pas ». Née au Vietnam, à Saigon, le 18 septembre 1968, elle propose de s'attarder au vietnamien, cette « langue imagée » qui a des influences chinoises et françaises.
  • 14 heures 31 minutes

    Rachad Antonius : Palmarès des livres sur la guerre Iran-Irak

  • 14 heures 47 minutes

    Samuel Archibald : Pourquoi ça marche les légendes urbaines?

    Une femme reçoit de fausses nouvelles.

    Les légendes urbaines constituent un « folklore toujours vivant », selon Samuel Archibald

    Les histoires d'autostoppeurs fantômes ou celles selon lesquelles McDonald's ajoute un antivomitif à la recette de ses hambourgeois sont toutes les deux des légendes urbaines. L'auteur et professeur au Département de littérature de l'Université du Québec à Montréal Samuel Archibald explique les origines de ces traditions orales et mesure leur importance, mais aussi leur côté néfaste.