•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!

Audio fil du vendredi 24 novembre 2017

  • 13 heures 6 minutes

    Cabaret avec Francis Reddy, François-Étienne Paré, Annabel Soutar

  • 13 heures 9 minutes

    La liste de l'invité : Les réponses de l'animateur Francis Reddy

    L'animateur sourit au micro du studio 18.

    La liste de l'invité : l’hédoniste Francis Reddy

    L'acteur et animateur Francis Reddy, qu'on peut entendre à la barre d'On n'est pas sorti de l'auberge, se prête à l'exercice de « La liste de l'invité ». On apprend que la lecture qui a fait son éducation sentimentale est le Kamasutra, un cadeau ludique de son ami Vincent Graton. On sait aussi qu'il est capable de chanter par coeur La danse à Saint-Dilon, de Gilles Vigneault, ce qu'il ne manque pas de faire au milieu de l'entrevue.
  • 13 heures 27 minutes

    Prestation de Keith Kouna : Vaches

  • 13 heures 30 minutes

    1er texte joué : Gilles, de Frédéric Fréchette

  • 13 heures 39 minutes

    Prestation de Keith Kouna et entrevue : Engourdissement

  • 13 heures 44 minutes

    2e texte joué : Extrait d’un reportage sur les discothèques en 1967

  • 13 heures 49 minutes

    François-Étienne Paré : La LNI s'attaque aux classiques

    Le comédien sourit à Marie-Louise Arsenault.

    Les classiques dans la mire de la Ligue nationale d’improvisation (LNI)

    La LNI s'attaque aux classiques revient pour une troisième année consécutive. L'idée est de s'attaquer à l'œuvre d'un artiste majeur de la dramaturgie : de Molière à Robert Lepage en passant par Wajdi Mouawad. Ils ébranlent les textes sacrés. Ici, la comédienne Catherine Trudeau lit un extrait de 4.48 Psychose, de Sarah Kane, et le directeur artistique de la LNI, François-Étienne Paré, improvise la suite comme dans un réel match de la LNI.
  • 14 heures

    Bulletin régional - CBF

  • 14 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Marie-Louise Arsenault

  • 14 heures 6 minutes

    La liste de Francis Reddy (suite)

  • 14 heures 7 minutes

    Combat de mots avec Amélie Prévost et Richardson Zéphir : Le destin

  • 14 heures 16 minutes

    Prestation de Keith Kouna : Shérif

  • 14 heures 18 minutes

    3e texte joué : La mouche, un film de David Cronenberg

    Les deux comédiens semblent souffrir énormément...

    3e texte joué : La mouche, le film lugubre de David Cronenberg

    Entre l'horreur et la science-fiction, le film La mouche a marqué l'imaginaire des cinéphiles dans les années 80. Il met en scène Seth Brundle (joué par Jeff Goldblum), un jeune biologiste qui met au point une invention révolutionnaire : la téléportation. Évidemment, tout tourne au fiasco et il se transforme lentement en... mouche. Dans cet extrait, le comédien François Létourneau incarne ce scientifique fou, tandis que Catherine Trudeau incarne Veronica, sa compagne.
  • 14 heures 27 minutes

    Le micro ouvert d'Annabel Soutar : La liberté d'expression

  • 14 heures 36 minutes

    Prestation de Keith Kouna et entrevue : Poupée

  • 14 heures 41 minutes

    Jean-Paul Daoust : Le recueil Toutou Tango, du Baron Marc-André Lévesque

    Le poète se présente, lunettes rondes sur le nez.

    Toutou tango : quand le baron Marc-André Lévesque rencontre le roi Daoust

    Notre poète royal en résidence, Jean-Paul Daoust, lit des extraits de Toutou tango (Éditions de l'Écrou) avec son auteur, nul autre que le baron Marc-André Lévesque. Connu pour son premier recueil, Chasse aux licornes, finaliste au Prix des libraires, il revient à la charge avec un deuxième recueil de poésie « festif avec des listes, du jeu, de l'aventure un peu aussi, toutes sortes de choses et un poème sur Ginette Reno. »
  • 14 heures 52 minutes

    4e texte joué : Le Manoir de l'enfer, de Steve Jackson

  • 14 heures 57 minutes

    Mot de la fin