•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Chicoutimi : Andrée Laforest assure qu'une grande entreprise s'installera au Port de Saguenay

Place publique, ICI Première
Rattrapage du mercredi 28 septembre 2022

Chicoutimi : Andrée Laforest assure qu'une grande entreprise s'installera au Port de Saguenay

Andrée Laforest, candidate dans Chicoutimi pour la Coalition avenir Québec

Andrée Laforest en conférence de presse.
La ministre sortante Andrée Laforest est la candidate de la Coalition avenir Québec dans Chicoutimi.PHOTO : La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Place publique, ICI Première
Place publiquePublié le 29 septembre 2022

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Chicoutimi et ministre sortante de l'Habitation et des Affaires municipales, Andrée Laforest, affirme avoir la confirmation en main qu'une entreprise d'importance va s'installer au port de Grande-Anse.

C’est ce qu’a assuré celle qui occupait également la fonction de ministre régionale lors d’une entrevue accordée à l’émission Place publique mercredi.

Moi mon but, c’est de traverser le parc des Laurentides et de dire: “Moi, ce projet-là, je veux que ça fonctionne.” Donc les entreprises viennent nous rencontrer. Il y a quatre grosses entreprises que j’ai rencontrées, je ne peux pas les nommer c’est certain, mais il y en a une qui va s’installer au port de Grande-Anse, a avancé Mme Laforest.

Elle n’a cependant pas voulu préciser dans quel domaine.

Rappelons qu’en cours de campagne, le premier ministre sortant, François Legault, a promis que son gouvernement investirait 117 M$ pour amener des infrastructures, comme un chemin d'accès et l’eau de procédé, à la zone industrialo-portuaire de Saguenay.

Selon Mme Laforest, cet investissement était attendu depuis longtemps, notamment dans le dossier de GNL Québec, cette usine de liquéfaction de gaz naturel qui était prévue au Port de Saguenay. La ministre sortante dit avoir souhaité sa réalisation.

Nous on a essayé, puis je le dis, on était là, on voulait avoir GNL Québec, mais en même temps ce qu’on disait, c’est que si GNL Québec va de l’avant, ça nous prend nos infrastructures au port quand même pour tous nos grands projets, Métaux BlackRock, Arianne Phosphate et on a des grandes entreprises comme Charl-Pol, a-t-elle poursuivi.

À la suite du rapport négatif du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), le ministre de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, Benoit Charette, était venu à Saguenay, en juillet 2021, annoncer le refus de Québec en compagnie de la ministre Laforest.

Pour ce qui est de la circonscription de Chicoutimi à proprement parler, Andrée Laforest a vanté son bilan, dont la réfection entamée du pont de Sainte-Anne et l’aide accordée à Saguenay pour décontaminer des terrains du centre-ville. Elle a également parlé d’un projet de piscine extérieure près du parc Mille lieux de la Colline.

Une piscine extérieure, on parle d’une piscine à vagues. Ça, c’est intéressant aussi, on va travailler ça, mais en même temps on parle du Chantier du père Alex. Ça fait longtemps, longtemps qu’on dit que ça prend des infrastructures nouvelles, il faut changer le site du Chantier du père Alex. Alors, ça, c’est important pour moi aussi, a dit aussi la candidate caquiste.