•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Retour sur l’opération sauvetage en hélicoptère sur la rivière Mistassibi

Place publique, ICI Première
Rattrapage du lundi 4 juillet 2022

Retour sur l’opération sauvetage en hélicoptère sur la rivière Mistassibi

Retour sur l’opération sauvetage en hélicoptère sur la rivière Mistassibi

Des rapides sur une rivière.
Le niveau était particulièrement élevé sur la rivière Mistassibi, à la hauteur de la chute des Pères, à Dolbeau-Mistassini.PHOTO : Radio-Canada / Catherine Paradis
Place publique, ICI Première
Place publiquePublié le 4 juillet 2022

Gabriel Robertson Colavecchio et Frédéric Venne, deux canoéistes de la Montérégie, ont appris à leurs dépends que la rivière Mistassibi peut être capricieuse et même violente.

Les deux hommes ont dû être secourus en hélicoptère par la Sûreté du Québec samedi soir après que leur embarcation a été brisée dans le courant.

Les rivières sont de haut niveau cette année, plus que la normale, je crois. Donc, ça nous a un peu joué un tour, explique Frédéric Venne.

Les aventuriers avaient décidé de faire la descente de la Mistassibi en canot. Comme à chacune de leurs sorties, ils s’étaient préparés en se renseignant, mais ils ont été surpris par la force du cours d’eau.

On avait peut-être été mal informés sur l’intensité des rapides et des cascades. On ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi intense, mentionne Gabriel Robertson Colavecchio.

C’est lors de la deuxième journée de leur excursion que les choses ont mal tourné.

On savait que la section où on était, c’était la dernière section, celle qui était la plus intense, donc on savait que les autres journées ça allait être vraiment plus tranquille. On a descendu cette section-là, mais une fois qu’on est rentré dedans, on ne peut plus vraiment en sortir. Donc on a commencé à la descendre, mais l’eau a commencé à embarquer dans le canot. On a perdu le contrôle puis c’était vraiment dans les bouts intenses des rapides, raconte Frédéric Venne.

Les deux hommes ont réussi à regagner la rive de peine et de misère, mais ils ont constaté une fois sur la terre ferme que leur embarcation était complètement détruite.

Ils ont donc dû se résoudre à appeler les secours, ce qui a entraîné une importante opération de sauvetage.

Ils ont fait le récit de leur mésaventure à l’émission Place publique.