•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

École en ligne :  comment favoriser l’apprentissage de nos jeunes

Place publique, ICI Première
Rattrapage du lundi 10 janvier 2022

École en ligne :  comment favoriser l’apprentissage de nos jeunes

École à distance : l’organisation du temps pour aider parents et enfants

Un père et sa fille sont assis à une table, à la maison, devant un ordinateur.
Les élèves du primaire et du secondaire ont repris l'école à la maison et ils retourneront dans les classes le 17 janvier prochain, comme décrété par le gouvernement Legault le 30 décembre dernier, a annoncé le ministre québécois de l’Éducation, Jean-François Roberge, en point de presse mercredi.PHOTO : getty images/istockphoto / Andrey Sayfutdinov
Place publique, ICI Première
Place publiquePublié le 11 janvier 2022

Une organisation structurée de l'horaire et du temps réservé à des moments de concentration peuvent aider les familles qui doivent jongler avec l'école à distance et le télétravail.

Un texte de Myriam Gauthier

L’organisation du temps demeure le plus grand défi de l’école à distance, estime Nicole Monney, directrice du module d’éducation au préscolaire et d’enseignement au primaire à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

La professeure conseille certaines stratégies pour soutenir les parents qui travaillent tout en accompagnant leur enfant qui écoute leur enseignant en ligne.

Il faut aider l’enfant à devenir autonome, a-t-elle indiqué, en entrevue au micro de Place publique. Ce n’est pas le parent qui doit apprendre à l’école, c’est l’enfant.

Elle conseille d’écrire sur une feuille l’horaire du jour. Les moments où l’enfant doit être assis devant un ordinateur doivent être clairement identifiés, ainsi que les périodes qui sont consacrées à des moments de travail personnel. Les tâches à réaliser dans ces moments peuvent également être identifiées.

Il faut essayer de trouver le moyen de rendre, d’abord, l’enfant attentif au moment où il doit être devant l’écran et au moment où il y a un enseignement qui a lieu. Et trouver un moyen pour que l’enfant s’engage activement, expose-t-elle.

Les parents peuvent aussi identifier dans cet horaire des moments où ils ne peuvent être dérangés, afin de se concentrer sur leur travail.

Un défi pour les plus jeunes

La spécialiste souligne toutefois que le temps d’attention des jeunes enfants est plus court. Pour un enfant de 5 ou 6 ans, il est de 5 à 10 minutes maximum, qu’il soit derrière un écran ou en classe.

Nicole Monney suggère alors de donner un défi à l’enfant en utilisant par exemple un minuteur. On peut lui demander de rester devant l’ordinateur et de faire l’effort de se concentrer pendant cette période.

Maintenant, ça ne fonctionne pas tout le temps, convient-elle. Je ne pense pas qu’il faille paniquer par rapport à ça. Il faut juste se donner le temps et essayer de lui donner des petits défis.

Car apprendre à se concentrer s’acquiert avec le temps, précise-t-elle.

Pour les enfants ayant un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH), Mme Monney conseille aux parents de s’assurer que des stimulations ne détourneront pas l’attention de l’enfant pour qu’il puisse se concentrer sur son écran.

Il faut éviter les notifications à l’écran, par exemple, ou encore qu’un animal ne vienne le déranger. Pour se calmer, un enfant peut également lire avant que l’école à distance ne débute.

Socialisation

Même si enseignants, parents et enfants sont plus habitués à l’école à distance, il demeure que cette façon de fonctionner n’est pas l’idéale, précise la professeure.

Pour pallier le manque de socialisation de l’enfant, Nicole Monney incite les parents à les encourager à socialiser à l’extérieur.

« Il faut encourager les enfants à aller jouer dehors et peut-être se trouver quelques amis dans le quartier pour qu’ils aient ces moments où ils peuvent échanger et rire ensemble et pas toujours nécessairement être à l’école pour le travail. »

— Une citation de  Nicole Monney

Rappelons que le retour en classe est prévu le 17 janvier par Québec.

D’après une entrevue de Catherine Doucet