•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La mise à jour économique de Québec répond-t-elle aux besoins des contribuables?

Place publique, ICI Première
Rattrapage du jeudi 25 novembre 2021

La mise à jour économique de Québec répond-t-elle aux besoins des contribuables?

La nouvelle prestation exceptionnelle pour le coût de la vie bien accueillie

Eric Girard.
Le ministre Girard souhaite notamment favoriser l'embauche et la formation de travailleurs, ainsi que lutter contre la hausse du coût de la vie.PHOTO : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel
Place publique, ICI Première
Place publiquePublié le 26 novembre 2021

Des annonces comprises dans la mise à jour économique du ministre québécois des Finances, Eric Girard, ont réjoui la directrice du Service budgétaire et communautaire de Chicoutimi, Julie Bilodeau.

Dès janvier 2022, 3,3 millions de personnes dont le revenu est faible ou moyen recevront un chèque en vertu de la nouvelle prestation exceptionnelle pour le coût de la vie.

Chaque personne vivant en couple recevra un chèque de 200 $ (400 $ par couple), alors que les personnes seules recevront 275 $.

Je pense que ça va donner un coup de pouce, c’est certain. Je pense que ça prend des mesures comme celles-là. Aussi c’est de voir, parce que dans le fond c’est de l’argent qui est, pour le 275$ et 400$ pour les couples, associé au crédit d’impôt pour solidarité. Donc, c’est à voir si ce sera 275$ pour toutes les personnes qui sont admissibles au crédit de solidarité ou si ça va être un crédit qui va être modulable selon les revenus, a indiqué Julie Bilodeau, en entrevue jeudi après-midi à l’émission Place publique.

Québec investit en outre 689 millions pour doubler le montant prévu au soutien des aînés de 70 ans et plus. Sur ce point, Julie Bilodeau a déploré que ce ne soit pas à partir de 65 ans, ce qui laissera plusieurs aînés sur le carreau.

Par contre, elle était bien heureuse de voir que le mini-budget Girard ne comprend aucune hausse de taxes ou d’impôts. C’est certain que pour la majorité des ménages, on est comme un peu au point charnière. Je pense qu’une augmentation au niveau des taxes ou des mesures de la sorte auraient pu faire que certains ménages auraient dû prendre des mesures plus drastiques pour se sortir de leur situation. Donc je vois quand même positivement qu’il n’y ait pas ce genre de mesure, a-t-elle commenté.

Rappelons que la semaine dernière, Statistique Canada a situé l'inflation annuelle canadienne à 4,7 % en octobre. Il s’agissait alors de la plus forte hausse d'une année à l'autre depuis février 2003.

Andrée Laforest fière

Par ailleurs, la députée de Chicoutimi, Andrée Laforest, s’est montrée fière du travail de son collègue ministre. Selon le communiqué envoyé aux médias, les mesures annoncées aideront les citoyens à faire face à l’augmentation du coût de la vie.

Andrée Laforest parlait également au nom de ses collègues de la région, soit Nancy Guillemette, députée de Roberval, Éric Girard, de Lac-Saint-Jean, et François Tremblay, de Dubuc. Cela nous permet d’être optimistes pour l’avenir de notre région, mais aussi pour l’avenir de tout le Québec. La forte reprise économique et les perspectives budgétaires favorables donnent à notre gouvernement la marge de manoeuvre nécessaire pour bien préparer l’après-pandémie, a-t-elle commenté.