•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Passeport vaccinal :  une mesure qui ne fait pas l'unanimité

Place publique, ICI Première
Rattrapage du jeudi 5 août 2021

Passeport vaccinal :  une mesure qui ne fait pas l'unanimité

Un restaurateur almatois à New York anticipe l’imposition passeport vaccinal

Gros plan sur une main tenant un téléphone avec une application attestant que le porteur du certificat a été vacciné contre la COVID-19.
Le gouvernement du Québec a annoncé ses intentions d'instituer dès septembre l'utilisation d'une preuve vaccinale par les personnes qui ont reçu deux doses de vaccin. PHOTO : Getty Images / Onfokus
Place publique, ICI Première
Place publiquePublié le 6 août 2021

Le restaurateur Hugue Dufour, originaire d'Alma, est sur le point de devoir composer avec le passeport vaccinal dans son établissement de New York, la première ville américaine à avoir annoncé cette semaine la mise en place d'un tel système.

Le tout devrait entrer en vigueur dans quelques semaines à l’entrée des salles d’entraînement, des salles de spectacles et des restaurants.

En entrevue à l’émission Place publique, Hugue Dufour a expliqué que la nouvelle mesure suscitait énormément de questions, comme c’est d’ailleurs le cas au Québec. Il y a beaucoup d’appréhension, confie-t-il.

Le restaurateur Hugue Dufour en entrevue.

Le restaurateur Hugue Dufour

Radio-Canada

Les hommes d’affaires comme lui se demandent surtout comment cette restriction sera contrôlée. Et avec la venue de touristes étrangers, vaccinés avec des vaccins différents, est-ce que la norme sera la même? Plusieurs questions restent sans réponse. Le fardeau est sur nous encore, comme au début, indique-t-il.

« Pour nous, les restaurateurs, ce n’est pas nécessairement vu d’un bon œil, mais ça reste à voir. On a l’impression qu’on va payer pour tout ça. »

— Une citation de  Hugue Dufour, restaurateur à New York

Le propriétaire du restaurant Mr Well’s s’attend à devoir demander à ses clients de montrer leur preuve de vaccination à la porte, dès leur entrée dans l’établissement. Il est toutefois conscient que le marché de la falsification de ces preuves est bien présent aux États-Unis.

Au Québec, le premier ministre François Legault a confirmé jeudi la mise en place d’un passeport vaccinal pour avoir accès à certains services non essentiels. Il souhaite ainsi éviter une autre période de confinement devant l’évidence d’une quatrième vague de COVID-19.