•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Place publique, ICI Première
Place publique, ICI Première
Rattrapage du jeudi 13 mai 2021

Dépression et anxiété en hausse chez les adolescents

Dépression et anxiété en hausse chez les adolescents

Publié le 13 mai 2021
Une fille assise sur la marche d'un escalier, recroquevillée sur elle-même.
Une jeune femme, dépressive, assise sur la marche d'un escalier, recroquevillée sur elle-même.PHOTO : iStock

Des psychologues, des pédiatres et des pédopsychiatres ont uni leurs voix au cours de la dernière semaine pour une augmentation rapide des ressources en santé mentale chez les adolescents.

Le nombre d’hospitalisations liées à des troubles alimentaires ou à de la détresse psychologique a explosé chez les jeunes depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Ce que j’observe dans ma pratique, c’est vraiment une augmentation au niveau de la détresse psychologique, des symptômes anxieux, des symptômes dépressifs, des idéations suicidaires, indique la psychologue en pédiatrie à la Clinique multidisciplinaire de l’adolescence de l’hôpital de Chicoutimi, Élaine Pearson.

Elle indique qu’avec tous les changements, notamment l’école en ligne, plusieurs jeunes ont perdu leurs repères.

Sa collègue, la nutritionniste Jo-Annie Lapointe abonde dans le même sens. Elle invite les parents à consulter dès qu’ils ont des doutes sur la santé de leur enfant.

Dès qu’on voit vraiment des changements dans les habitudes alimentaires du jeune, dans les habitudes de sommeil, dans l’humeur, je pense que c’est important de rapidement consulter. On peut en parler si on a un médecin de famille, si on a un professionnel de la santé qui suit notre jeune, je pense que c’est important d’en parler rapidement pour que ces choses-là soient prises en charge, fait-elle valoir.

Les deux professionnelles constatent une augmentation de leur clientèle et reconnaissent que l’attente peut être importante pour les patients.