•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Place publique, ICI Première
Place publique, ICI Première
Rattrapage du mercredi 14 avril 2021

Un projet de parc d’été verra le jour prochainement à Normandin

Un projet de parc d’été sur le site des Grands jardins de Normandin

Publié le 15 avril 2021
Plusieurs parcelles du jardin communautaire.
Une partie des jardins communautaires aménagées l'été dernier sur le site des Grands Jardins de Normandin. PHOTO : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Des citoyens de Normandin se mobilisent pour rendre le site des Grands jardins plus attractif et plus familial.

L’endroit a été très achalandé cet hiver, notamment grâce aux glissades et aux sentiers.

Les responsables veulent qu’il soit aussi populaire cet été. Pour se faire, huit modules d’hébertisme seront installés de même que des jeux géants. Des coins d’ombre seront aussi aménagés sur le terrain. De plus, le Regroupement loisirs et sports (RLS) a donné une vingtaine de vélos qui pourront être utilisés sur place.

Ces activités s’ajouteront aux jardins communautaires qui occupent déjà une partie de l’espace.

« L’été, il y a nos beaux jardins communautaires, mais il manque un petit endroit pour que nos enfants s’épanouissent, les personnes âgées et les familles. C’est pour ça qu’on s’est mobilisé pour créer le parc d’été. »

—  Syntia Poirier-Trottier, membre du comité

Syntia Poirier-Trottier, qui est membre de l’équipe de bénévoles, espère que tout sera prêt bientôt. En juin, on aimerait que notre site d’hébertisme soit terminé, mentionne-t-elle. Le reste viendra au cours de l’été.

Les responsables du comité peuvent compter sur l’appui de plusieurs bénévoles et sur de la main-d’œuvre gratuite. Des entreprises du secteur s’impliquent également pour concrétiser le projet.

Je crois que les gens ont besoin d’un parc d’été, et je pense que c’est pour ça qu’ils viennent nous aider en si grand nombre, conclut-elle.