•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Partenariat entre le Sports Expert de Chicoutimi et une designer de la région

Place publique, ICI Première
Rattrapage du lundi 22 mars 2021

Partenariat entre le Sports Expert de Chicoutimi et une designer de la région

La griffe Cultivées fait son entrée au magasin Sports Experts de Chicoutimi

Un mannequin portant des vêtements de la marque Cultivées.
Des vêtements de la griffe Cultivées sont vendus au magasin Sports Experts de Chicoutimi.PHOTO : Avec l'autorisation de Cultivées
Place publique, ICI Première
Place publiquePublié le 23 mars 2021

La designer Catherine Morin, qui est à l'origine de la griffe écoresponsable Cultivées, a conclu une entente exclusive avec le magasin Sports Experts de Chicoutimi.

Depuis vendredi, sa collection de vêtements féminins est en montre à la boutique située au centre commercial Place du Royaume.

Je suis très contente de voir l’engouement de Sports Experts et de la clientèle pour les produits locaux, a commenté la diplômée du Collège Lasalle en Design de mode, au cours d’une entrevue accordée à l’émission Place publique.

Devant l’intérêt des propriétaires de la succursale chicoutimienne, Catherine Morin, qui a passé dix ans à Montréal avant de rentrer en région, a dessiné une collection confortable et colorée. Elle l’a développée en partenariat avec la direction du magasin.

La mission de Cultivées est de mettre en valeur des techniques textiles traditionnelles comme l’utilisation de métiers à tisser et la fabrication de courtepointes. Comme Catherine Morin le définit elle-même, Cultivées se veut un hommage aux techniques artisanales transmises oralement par des femmes.

La collection qu’elle a créée pour Sports Experts s’inspire des besoins de la clientèle active. Quelques jours après le lancement de la ligne, elle s’est réjouie d’avoir su relever ce « beau défi » en temps de pandémie, un défi qui lui sera sans doute profitable au plan des affaires.

« Pour des boutiques comme Sports Experts, de mettre de l’avant une ligne de vêtement complète, c’est sûr que moi, ça m’aide beaucoup. Ça m’aide à m’acheter de nouvelles machines et à grossir. Ça donne une visibilité, mais ça démontre vraiment que nos clients sont des adeptes d’achat responsable, des activistes, carrément. »

— Une citation de  Catherine Morin, designer et entrepreneure

La créatrice née à Chicoutimi rappelle que tout un écosystème gravite autour de projets comme celui qu’elle a mijoté avec Sports Experts et qu'elle n'est pas la seule à en bénéficier.

Un engouement pour l’achat responsable

L’entrepreneure note un engouement marqué pour les vêtements écoresponsables. Bien que les morceaux coûtent généralement plus cher, ils sont durables et contribuent à sensibiliser les clients à l’importance de l’achat local.

Un pantalon, une jupe ou un chemisier de sa collection coûte entre 100 $ et 150 $. Des robes peuvent se vendre 200 $. Pour les plus petites bourses, des t-shirts, étiquetés à un peu moins de 60 $, peuvent assouvir les envies d’originalité des clientes et satisfaire le désir de certaines d’acheter consciencieusement.

C’est un peu plus cher, mais on dirait que je réalise que les consommateurs sont prêts, observe Catherine Morin, qui ouvrira un atelier-boutique sur la rue Racine, à Chicoutimi, en juillet.