•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Une chercheuse native de Roberval lauréate du prix Relève scientifique 2020

Place publique, ICI Première
Rattrapage du jeudi 5 novembre 2020

Une chercheuse native de Roberval lauréate du prix Relève scientifique 2020

Une chercheuse native de Roberval lauréate du prix Relève scientifique 2020

Valérie Langlois
La professeure Valérie Langlois, spécialiste en écotoxicogénomique à l'INRS, est lauréate du prix Relève scientifique du gouvernement du Québec.PHOTO : Institut national de la recherche, Laëtitia Boudaud
Place publique, ICI Première
Place publiquePublié le 6 novembre 2020

Valérie Langlois, une chercheuse originaire de Roberval, a remporté le prix Relève scientifique 2020 lors de la remise des Prix du Québec.

Cet honneur est attribué par l'Institut national de recherche scientifique (INRS) à une personne de 40 ans ou moins en reconnaissance de l'excellence de ses travaux de recherche et de ses aptitudes à établir et à maintenir des liens constructifs et durables avec les milieux de la recherche.

Le dévoilement des lauréats s'est fait virtuellement mercredi soir. L'humoriste Yvon Deschamps fait notammment partie des personnes honorées.

La professeure Langlois est spécialiste en écotoxicogénomique au Centre Eau Terre Environnement de l'INRS à Québec. Elle travaille de concert avec plusieurs partenaires universitaires et gouvernementaux, depuis plus de 10 ans, pour déterminer les effets néfastes des contaminants environnementaux chez les vertébrés.

Elle était l'invitée de Catherine Doucet lors de l'émission Place publique jeudi.

Je sais que j'ai un bilan assez impressionnant au niveau des recherches fondamentales et appliquées que j'ai faites. Aussi, j'ai ramassé jusqu'à maintenant presque 25 millions en argent pour faire des recherches. Je travaille régulièrement avec des gens du gouvernement du Canada, de la province, des OBNL et dernièrement j'ai participé aussi aux travaux de la commission parlementaire sur les pesticides qui a eu lieu à l'automne dernier pour le gouvernement du Québec, a-t-elle raconté.

Valérie Langlois est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada en écotoxicogénomique et perturbation endocrinienne et responsable scientifique du Laboratoire en écotoxicogénomique et perturbation endocrinienne.