•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Yannick lepage : frais pour les paiements par carte de crédit

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 6 octobre 2022

Entrevue avec Yannick lepage : frais pour les paiements par carte de crédit

Les commerçants pas prêts à instaurer de nouveaux frais à leurs clients

Des cartes de crédit sur un clavier.
Des cartes de crédit sur un clavier.PHOTO : Getty Images / Atstock Productions
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 6 octobre 2022

Les commerçants en Colombie-Britannique et dans d'autres provinces canadiennes peuvent désormais imposer des frais supplémentaires aux clients qui paient par carte de crédit. Yanick Lepage a recueilli la réaction de plusieurs commerçants qui ne souhaitent pas imposer ces frais à leurs clients.

Les nouvelles surcharges pourront aller de 1 à 3% du montant de la transaction. Elles étaient jusqu’alors interdites par Visa et MasterCard, qui ont dû modifier leur politique à la suite d’un recours légal. Les surcharges permettront de couvrir les frais de transaction que paient déjà les commerçants aux institutions bancaires lorsque leurs clients utilisent leur carte de crédit.

Pour Nadège Nourian, propriétaire d’une pâtisserie à Toronto, l’instauration de ces nouveaux frais n’est pas une bonne nouvelle. On est dans une inflation extrême et on va encore faire passer plus de frais aux clients, ce n’est pas possible!

Comme Nadège Nourian, de nombreux commerçants n’ont pas encore décidé s’ils allaient instaurer ces nouveaux frais. Il y a un grand nombre d’entreprises qui vont attendre de voir ce que les concurrents vont faire, explique Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante.