•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Phare Ouest, ICI Première.
Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 13 mai 2021

Des premières nations contre le déversement d'eaux usées dans le Fraser

Des Premières Nations contre le déversement d'eaux usées dans le Fraser

Publié le 13 mai 2021
Des gens portent des pancartes qui disent "Respectez les terres Tsilqotin" et "Les terres Tsilquot'in ne sont pas ouvertes aux minières".
En 2019, la Première Nation Tsilhqot'in a demandé une injonction de la Cour d'appel de la Colombie-Britannique contre un permis de forage remis à Taseko Mines. PHOTO : Radio-Canada

Des Premières Nations de la Colombie-Britannique dénoncent une pratique utilisée par l'industrie minière qui, selon elles, consiste à rejeter les eaux usées d'une mine dans les lacs et les rivières, pour les diluer dans de grandes étendues aquatiques. Elles s'inquiètent de l'impact écologique de cette pratique sur la faune et aimeraient que le gouvernement provincial tienne tête aux compagnies minières.

Selon la communauté Tsilhqot'in, cette pratique a cours à la mine de cuivre Gibraltar, près de Williams Lake, exploitée par la compagnie Taseko.

La communauté autochtone déplore que le gouvernement provincial ait permis à l’entreprise d'augmenter la quantité des déversements en 2019.

Elle conteste cette autorisation devant la Commission d'appel de l'environnement, en affirmant que Victoria a ignoré les juridictions autochtones de protection de l’eau.

De son côté, le ministère de l'Environnement indique dans une déclaration écrite que les décisions relatives aux permis de rejet des eaux usées sont examinées en utilisant les meilleures données scientifiques disponibles, le risque associé au rejet ainsi que le mandat du ministère de protéger l'environnement. Il précise également que les rejets autorisés d'eaux usées doivent répondre à des exigences strictes.