•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une école privée délaisse le français pour l'enseignement d'une langue autochtone

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mardi 6 décembre 2022

Une école privée délaisse le français pour l'enseignement d'une langue autochtone

Reportage de Julie Landry : une école de Kelowna change délaisse le français

Jasmine Peone est au fond de la classe derrière des élèves qui regardent le tableau.
Jasmine se réjouit de voir ses élèves participer activement dans ses classes de nsyilxcən à l'école Studio9. «Ça me donne de l'espoir.»PHOTO : Radio-Canada / Julie Landry
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 6 décembre 2022

Une école privée de Kelowna offre, depuis septembre, des cours dans la langue du peuple Syilx, le premier peuple du territoire où se trouve l'établissement. Pour ce faire, la direction a décidé d'abandonner l'enseignement du français.

Tout en célébrant les actions qui permettent de sauver une langue, les francophones devraient-ils s'inquiéter de voir que cela se fait au profit du français?

La journaliste Julie Landry s'est penchée sur cette question.