•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Amélie Carrier et Vincent Côté : donner le goût du théâtre français

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du lundi 14 novembre 2022

Entrevue avec Amélie Carrier et Vincent Côté : donner le goût du théâtre français

Le théâtre français à l’honneur

On peut voir le logo de l'université de la Colombie-Britannique au premier plan et en flou un étudiant qui marche au loin.
L'Université de la Colombie-Britannique (UBC) à Vancouver.PHOTO : Radio-Canada / Alexandre Lamic
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 14 novembre 2022

Le centre de la francophonie de l'université de la Colombie-Britannique célèbre pour la première fois une semaine de théâtre. Pour mousser les activités culturelles en français, des ateliers ont été offerts par les comédiens Amélie Carrier et Vincent Côté aux élèves francophones non initiés à cet art. Une aventure courageuse mais des plus enrichissantes selon les artistes.

« C’était des étudiants francophiles qui étudient la littérature ou autres et qui avaient envie d’essayer une nouvelle expérience. Je les ai trouvé très touchants et courageux. »

— Une citation de  Amélie Carrier

Il y avait le double vertige de participer pour améliorer mon français et la crainte de s’investir dans un atelier de théâtre. C’était beau de les voir éclore. Vincent Côté

Les ateliers sont conçus en plusieurs étapes. Une partie plus ludique permet aux participants de mieux se connaître et d'apprivoiser le médium. Une fois la confiance établie, ils travaillent des textes et apprennent des techniques de jeux. Le but est de maîtriser une notion à la fois pour mieux se développer et apprendre aussi sur eux comme l’explique Amélie Carrier.

L’analyse des mots est plus facile mais ils ne savent pas comment l’incarner. La différence entre le premier et le troisième jour est magistrale. Ils touchent à quelque chose de vrai, ils prennent leur temps, ne rien précipiter, créer un lien avec le public et à la fin, ils sont vraiment fiers.

Suite à cet atelier, la dizaine de participants va présenter dans les deux prochains jours à une lecture de textes classiques sous le thème de l’amour et de l’amitié.