•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Dave Jennis : l'art pour se réconcilier

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 30 septembre 2022

Entrevue avec Dave Jennis : l'art pour se réconcilier

L’art : outil pour éveiller les consciences et tisser des liens

Un homme avec des lunettes parle devant un micro
Dave Jennis, comédien, auteur et directeur artistique du Théâtre OndinnokPHOTO : Radio-Canada / André Dalencour
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 30 septembre 2022

Ondinnok est la première compagnie de théâtre autochtone francophone au Canada. Au-delà de ses créations présentées depuis plus de 35 ans, son approche emprunte certains codes à des cérémonies et des rituels issus des cultures autochtones des Amériques. Elle vise à se reconnecter aux ancêtres et au lien sacré qui unit l'homme et la nature. L'art est un outil indispensable pour présenter les vérités et se rapprocher de la réconciliation selon Dave Jenniss, directeur artistique du théâtre Ondinnok

« La littérature, la poésie, la musique, le théâtre sont pour moi de puissants remèdes pour passer au travers de cet orage qui a noirci notre histoire. Il faut apprendre à nous connaître. Si l’art autochtone ne circule pas au Québec et dans les autres provinces, on reste ignorant. Le théâtre et les autres formes d’art sont une main tendue vers la réconciliation. »

Guérison est le mot le plus couramment utilisé pour traduire le mot wendat Ondinnok. Sa définition est un peu plus complexe comme le précise Dave Jenniss.

« Ondinnok est un mot que les jésuites ne savaient pas comment définir. Les jésuites l’ont comparé à la guérison. En réalité, c’est le désir secret de l’âme. C’est encore plus spirituel et ça teinte tout notre théâtre. »