•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec François Reeves : la fumée des feux et notre santé

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du lundi 12 septembre 2022

Entrevue avec François Reeves : la fumée des feux et notre santé

Vancouver a enregistré la pire qualité de l’air au monde

Un pompier observe des arbres brûlés de sa voiture.
Des vents pourraient aggraver la situation dans l'Intérieur de la province.PHOTO : BC Wildfire/Twitter
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 12 septembre 2022

Vancouver a enregistré, dimanche, la pire qualité de l'air au monde selon l'Indice de qualité de l'air mondiale. Certaines régions ont un indice qui atteint encore le maximum aujourd'hui. L'indice est toujours de 10 dans l'est de la vallée du Fraser et pour Whistler. François Reeves, cardiologue d'intervention et auteur du livre Planète cœur : santé cardiaque et environnement, discute de la situation et des façons de se protéger.

Si nous prenons la pollution atmosphérique au total, en dehors des feux de forêt, c’est le premier tueur de la planète. Puis, avec les feux de forêt, s’ils sont ponctuels, on ne se pose pas de question, mais si on est confronté à proximité d’un feu de forêt, on se rend compte de l'impact que ça a et ça devient de plus en plus un enjeu de santé publique. Pour vous protéger, vous pouvez faire en sorte que la maison soit fermée le plus possible et que l’air à l’intérieur soit filtré. Si vous êtes atteint d’une maladie sévère du point de vue pulmonaire, c’est indiqué de porter un masque si vous devez absolument sortir ou traverser les régions où c’est très enfumé.