•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Dr Mark Lysyshyn : le point sur la variole simienne

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du lundi 15 août 2022

Entrevue avec Dr Mark Lysyshyn : le point sur la variole simienne

Le point sur la variole simienne au Canada

Le virus de la variole simienne vu au microscope, colorisé en jaune sur fond bleu.
Le virus de la variole simienne vu au microscope.PHOTO : UK Health Security Agency / Science Photo Library
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 15 août 2022

En date du 12 août, on comptait 98 cas confirmés de variole simienne en Colombie-Britannique et 1059 cas au pays avec 18 personnes hospitalisées, dont deux sont soignées aux soins intensifs. Comment la Colombie-Britannique prévient et protège la population? Le Dr Mark Lysyshyn, médecin-hygiéniste de la régie de la santé Vancouver Coastal, fait le point sur la situation.

C’est préoccupant et il y a encore des cas, mais on voit un cas par jour. C’est vraiment un virus qui ne se propage pas facilement entre les personnes. Ça se propage par des contacts intimes et fréquents où la peau est contre la peau. Le plus important [pour se protéger], c’est la vaccination et inviter le contact avec ceux qui sont infectés. Nous espérons qu’avec la vaccination, les éclosions pourront être contrôlées, explique-t-il.