•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec le Dr. Christian Baron : exclure des chercheurs d'une enquête

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 11 août 2022

Entrevue avec le Dr. Christian Baron : exclure des chercheurs d'une enquête

Des scientifiques de la C.-B. exclus d’une étude sur les opioïdes

Une main qui tient de l'argent et de la poudre d'héroïne dans un sac. Une seringue, un médicament, une cigarette et un briquet sont déposés sur une table en arrière-plan.
Vancouver bénéficiera d'une exemption du gouvernement fédéral pour décriminaliser, le temps d'un projet pilote de trois ans, la possession simple de certaines drogues sur son territoire.PHOTO : iStock / Onandter_sean
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 11 août 2022

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) financeront une étude sur les effets de la décriminalisation des opioïdes en Colombie-Britannique. Cependant, les scientifiques des universités de la province seront exclus de cette étude. Le Dr. Christian Baron, vice-président à la recherche et aux programmes à l'IRSC, partage plus de détails.

Ce n’est pas vraiment étonnant. C’est une procédure qui est assez standardisée chez l’IRSC et chez d’autres organismes de recherche. C’est une évaluation par les pairs. Ce n’est jamais les personnes qui proposent un projet qui vont l’évaluer. C’est le principe qu’on applique dans ce cas-ci.