•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Jérôme Dudicourt : plus de place aux piétons sur l’île Granville

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mardi 28 juin 2022

Entrevue avec Jérôme Dudicourt : plus de place aux piétons sur l’île Granville

Devrait-on interdire l’accès à l’île Granville aux automobilistes les fins de semaine?

L'extérieur du marché public de l'île Granville à la tombée de la nuit avec au loin le pont Burrard sous un ciel partiellement nuageux.
Le marché de l'île Granville à VancouverPHOTO : Radio-Canada / Philippe Moulier
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 28 juin 2022

Dans une publication Reddit devenue virale, un résident de Vancouver, Mark Melnichuk, suggère d'interdire l'accès à l'île Granville aux automobilistes les fins de semaine. Certains commerçants ne semblent toutefois pas apprécier cette idée. C'est le cas de Jérôme Dudicourt, gérant de Oyama Sausage au marché Granville.

Nous sommes ouverts pour tout le monde. On ne peut pas interdire aux gens de venir en voiture, en voiture électrique ou à vélo. Il faut vivre ensemble. Les week-ends sont les jours les plus occupés du marché. Nos clients viennent de Chilliwack, de North Vancouver ou West Vancouver. Ils ne vont pas venir à vélo pour acheter 80 saucisses ou 20 kilos de poisson.

Jérôme Dudicourt croit que l’accès à l’île pourrait s’améliorer, notamment avec un meilleur transport en commun. Plusieurs personnes connaissent très bien le marché et travaillent constamment à son amélioration.

Il faut laisser [la décision] aux professionnels, à nous qui travaillons dans le marché qui connaissons ce qui se passe, [ainsi qu’aux] directeurs du marché. Ils ont un plan qui est correct. Ça prend du temps, mais ils vont y arriver.