•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Sophie Geeraerts : le programme de partage de maison de SFU

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du lundi 27 juin 2022

Entrevue avec Sophie Geeraerts : le programme de partage de maison de SFU

Une solution pour résoudre le problème de logement des étudiants et l'isolement des aînés

Campus de l'Université Simon Fraser (SFU) en Colombie-Britannique.
Campus de l'Université Simon Fraser (SFU) en Colombie-Britannique. PHOTO : Radio-Canada / Ben Nelms
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 27 juin 2022

Des étudiants de l'Université Simon Fraser (SFU) peuvent depuis l'automne 2021 accéder à un logement à prix réduit s'ils le partagent avec un aîné dans le besoin. Sophie Geeraerts, étudiante en français à SFU et bénéficiaire du programme HomeShare explique comment elle a trouvé sa nouvelle colocation.

Ça faisait longtemps que je cherchais une solution. Je voulais partager pour des raisons financières d’abord. Puis aussi, je ne me voyais pas toute seule dans un appartement, je ne voyais pas l’utilité de m’isoler.

Sophie Geeraerts trouve que le programme mis en place par Canada HomeShare et l’Université Simon Fraser est bien construit, car il permet autant aux étudiants de trouver du logement abordable que d’aider à briser l’isolement des aînés.

Le programme est bien conçu parce qu’il fait en sorte qu’il protège l'aîné. Il y a d’abord des entrevues séparées. La personne aînée cherche quelqu’un et moi je cherchais une chambre et quelque chose à partager. On sélectionne aussi ce qu’on cherche et ce dont on est prêt à faire.