•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Lily Crist : consultations sur le Plan pour les langues officielles

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 25 mai 2022

Entrevue avec Lily Crist : consultations sur le Plan pour les langues officielles

Langues officielles : les attentes de la francophonie de la C.-B.

La femme porte des lunettes et se trouve debout dans la rue.
Lily Crist, présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB)PHOTO : Radio-Canada
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 25 mai 2022

La ministre des Langues officielles Ginette Petitpas-Taylor a lancé les consultations pancanadiennes sur le prochain Plan d'action pour les langues officielles, qui doit entrer en vigueur au printemps 2023. Lily Crist, présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB), annonce les attentes de la francophonie britanno-colombienne.

Selon Lily Crist, le gouvernement fédéral souhaite soutenir les communautés francophones en milieu minoritaire et à travers le pays. Il n’y a pas eu d'engagement financier à ce niveau-là, on nous dit juste qu’il va y avoir une tournée du pays et qu’on commence par Vancouver, explique-t-elle.

« Nous avons eu la chance avec nos membres et des organismes nationaux présents de faire un portrait à la ministre et de soumettre nos requêtes, ce qu’on veut pour ce plan quinquennal pour nos communautés. »

— Une citation de  Lily Crist, présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB)

Même si la modernisation de la Loi sur les Langues officielles est importante, Lily Crist pense qu’en réalité, les financements en arts et culture sont décidés en fonction de ces consultations.

La FFCB souhaite une augmentation immédiate de 40 % du financement de la francophonie, puis une augmentation annuelle de 10 %. On est en train de faire le travail du gouvernement fédéral pour préserver nos communautés francophones […] donc il faut nous financer, note Lily Crist. Il faut se donner les moyens de réussir [...] les moyens de ses ambitions.

La présidente de la FFCB ajoute que l’absence de politique de services en français en Colombie-Britannique est un fardeau supplémentaire qu’il faut compenser.