•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Café climatique avec Grégory Paradis : augmenter la séquestration du carbone

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mardi 17 mai 2022

Café climatique avec Grégory Paradis : augmenter la séquestration du carbone

Café climatique : augmenter la séquestration carbone des forêts

Une forêt avec des sapins de Douglas.
Les arbres sont reconnus pour leur grande capacité à séquestrer du carbone.PHOTO : Radio-Canada / Camille Vernet
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 17 mai 2022

Dans le Café climatique, Grégory Paradis, ingénieur forestier et professeur adjoint en aménagement forestier à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), discute du projet du gouvernement de la province, via l'initiative CleanBC, de fertiliser des forêts à l'aide d'urée pour augmenter leur séquestration carbone. Certains environnementalistes accusent la province d'écoblanchiment. Qu'en est-il vraiment?

En fertilisant 25 000 hectares de forêt, le gouvernement de la Colombie-Britannique espère absorber 1,3 million de tonnes de CO2 d’ici 2030. Je n’ai pas accès aux chiffres du gouvernement. [...] J’invite tout le monde à nuancer leurs propos et à moins polariser le débat avant d'avoir les chiffres, explique Grégory Paradis.