•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Armel Castellan : à quand le vrai printemps en C.-B. ?

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du lundi 16 mai 2022

Entrevue avec Armel Castellan : à quand le vrai printemps en C.-B. ?

Un printemps maussade à prévoir pour encore plusieurs semaines

Un parapluie dans la rue.
La chaleur se fait attendre en C.-B. alors que le printemps reste très frais et pluvieux dans la plupart des régions.PHOTO : Radio-Canada / Camille Vernet
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 16 mai 2022

Le printemps est plutôt maussade en Colombie-Britannique et au Yukon. Le soleil est rarement au rendez-vous et les températures sont bien en dessous des normales de saison. Armel Castellan, météorologue d'Environnement et Changement climatique Canada, explique les prévisions pour les prochaines semaines et les raisons de ces perturbations météorologiques.

Ce qui me perturbe, c’est surtout juin. Parce qu’en juin, c’est là où on a besoin des précipitations, surtout dans l’intérieur de la Colombie-Britannique, pour mettre un retard sur la saison des feux de forêt et pour améliorer la qualité de l’air. On a envie de voir de la pluie plus tard.

Armel Castellan prévoit des normales de saison en dessous de la moyenne pour encore un certain temps.
Pour deux semaines, voire peut-être un mois encore, on a un signal plus bas que les normes saisonnières et cela est dû à la Nina. Statistiquement, ça a moins d’impacts sur nous maintenant, mais les températures de l’eau au large de la Colombie-Britannique sont bien sous les normales. Donc cela donne une inertie au froid.
La situation au Yukon est aussi à surveiller avec de très fortes chances d’inondations dues à un hiver très enneigé.