•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec René Morin : multiples tentatives de sextortions à Kamloops

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 13 mai 2022

Entrevue avec René Morin : multiples tentatives de sextortions à Kamloops

Cas d’extorsion sexuelle à Kamloops : comment s’en prévenir?

Un réseau frauduleux de faux profils sur Facebook hameçonne des hommes à l’aide de photos de jeunes femmes et d’adolescentes volées sur le web.
Un réseau frauduleux de faux profils sur Facebook hameçonne des hommes à l’aide de photos de jeunes femmes et d’adolescentes volées sur le web. PHOTO : Radio-Canada / Sophie Leclerc
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 13 mai 2022

La GRC de Kamloops demande à la population de ne pas partager de photos intimes par message texte ou sur les réseaux sociaux à la suite de plusieurs tentatives d'extorsion sexuelle, parfois appelée « sextortion », dans la région. Depuis un mois, la police enquête sur au moins six plaintes incluant des adolescents. René Morin, porte-parole du Centre canadien de protection de l'enfance, explique quoi faire dans ce genre de situations.

L’extorsion sexuelle, ce phénomène de chantage sur Internet où une personne gagne la confiance d’une autre pour la mener à la faire partager des photos ou vidéos intimes dans le but de lui demander de l’argent ou des faveurs sexuelles, est en augmentation, selon René Morin.

Au plus fort de la pandémie, on avait chiffré cette augmentation-là à plus de 106 % des signalements effectués à Cyberaide.

« On est en présence d’une situation qui peut facilement déraper et prendre des proportions au-delà de ce que votre adolescent peut supporter. »

— Une citation de  René Morin, porte-parole du Centre canadien de protection de l’enfance

René Morin rappelle qu’il est possible que vos enfants se livrent à ce genre d’activités. [...] L’idée, c’est de faire en sorte que s’il y a un problème votre enfant vienne vous en parler.

Pour aider les parents et les enfants victimes de sextortions, le Centre canadien de la protection de l’enfance a créé un site Internet, aidezmoissvp.ca, qui regroupe toutes les ressources nécessaires pour contrer une tentative de sextortion.

On a des technologies qu’on peut mettre à votre service pour repérer ces images-là et les faire retirer d’Internet, assure René Morin.