•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La régie de Santé de Vancouver dans la liste du « Temple de la Honte »

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 26 janvier 2022

La régie de Santé de Vancouver dans la liste du « Temple de la Honte »

La régie de Santé de Vancouver clouée au pilori par un expert

La médecin hygiéniste en chef de la C.-B., Bonnie Henry, derrière un rideau, s'apprête à faire le point sur la pandémie.
La médecin hygiéniste en chef de la C.-B., Bonnie Henry. PHOTO : La Presse canadienne / Chad Hipolito
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 26 janvier 2022

La régie de Santé de Vancouver figure dans la liste du « Temple de la Honte » de Jose-Luis Jimenez, professeur en chimie et biochimie à l'Université du Colorado Boulder, spécialiste de la transmission de la COVID-19 par aérosol. Il nous explique pourquoi.

Ils nient la science et n'acceptent pas le consensus scientifique selon lequel la COVID-19 est une maladie aéroportée. Ils disent encore que la transmission se fait par des grosses gouttelettes qui tombent au sol près de la personne infectée. Ce n’est pas correct, avance l’expert.