•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Réactions de l'industrie du camionnage face à l'obligation de vaccination

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 21 janvier 2022

Réactions de l'industrie du camionnage face à l'obligation de vaccination

Camionneurs non vaccinés : symptôme d’une crise plus profonde

Des camions attendent de franchir la frontière canadienne à Sarnia, en Ontario.
Depuis minuit samedi, les camionneurs qui franchissent la frontière canadienne doivent être entièrement vaccinés, s'ils veulent éviter une quarantaine de deux semaines.PHOTO : afp via getty images / GEOFF ROBINS
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 21 janvier 2022

Des camionneurs contre la vaccination obligatoire pour traverser la frontière américaine souhaitent manifester d'ouest en est du pays à l'aide d'un convoi. Stéphane Lacroix, directeur des communications et affaires publiques de Teamsters Canada, et Laurent Flambourari, camionneurs, détaillent l'ampleur de la situation.

Au moment où l’on se parle, on parle d’un convoi de 100 à 200 camionneurs à travers le pays, note Stéphane Lacroix.

Il précise que ce convoi est principalement composé de camionneurs propriétaires-exploitants et que dans le milieu syndiqué, la contestation prend une autre forme.

Quand un camionneur se sent lésé par une décision de son employeur, il dépose un grief, explique Stéphane Lacroix. Les griefs sont ensuite analysés pour créer une jurisprudence, selon lui.

Il rappelle que les camionneurs non vaccinés ne représentent que 5 % de l’effectif de son syndicat. Il s’agit ainsi d’une minorité au pays.

On trouve consternant que la Canadian Trucking Alliance utilise cette crise pour camoufler une crise plus grave, celle de la pénurie de main-d’œuvre.

Stéphane Lacroix rappelle qu’il manque actuellement 50 000 camionneurs au pays. On est en train de cacher cette pénurie de camionneurs [...] derrière le fait que certains camionneurs ne sont pas vaccinés.

Laurent Flambourari, camionneur qui traverse régulièrement la frontière, est plus nuancé. On nous impose de plus en plus de mesures, mais d’un autre côté, il faut s’estimer heureux [...] qu’on n’ait pas à fournir un test PCR en rentrant au Canada.

Il rappelle que refuser de se faire vacciner est un droit, mais qu’il vient avec des conséquences qu’il faut assumer.

Cette mesure risque de compliquer l’approvisionnement de la Colombie-Britannique dans les prochains mois, selon Laurent Flambourari. Il y a aussi beaucoup de chauffeurs américains qui viennent au Canada et qui nous approvisionnent. [...] Ils ne veulent plus rentrer au Canada s’il faut être vacciné.