•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Omicron place les travailleurs de la santé en arrêt maladie

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 20 janvier 2022

Omicron place les travailleurs de la santé en arrêt maladie

Omicron aggrave la pénurie des travailleurs de la santé dans les hôpitaux

Une infirmière aide un homme à marcher dans le couloir d'un centre de soins.
De nombreux travailleurs de la santé sont absents en raison de la COVID-19.PHOTO : Shutterstock / Gagliardi
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 20 janvier 2022

Le variant Omicron touche un plus grand pourcentage de la population que les autres variants, et les arrêts maladie se multiplient au pays. Le personnel de santé est aussi touché, et de nombreux quarts de travail ne sont pas complétés.

Selon Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers, il s'agit d’une vraie crise.

C’est une vraie crise, il n’y a pas un administrateur à travers le pays qui ne se demande pas quel service il va couper dans les prochains mois, et ça, c’est à cause de la pénurie.

Même si la vague actuelle de la pandémie semble s’approcher de son plateau, les hôpitaux continuent d’accueillir des patients. Les [patients en] soins intensifs augmentent, et ils demandent encore plus de personnel en soins infirmiers, souligne Linda Silas.

« On demande aux premiers ministres Trudeau et Horgan de s'asseoir avec les spécialistes en ressources humaines et trouver une solution pour les 10 prochaines années. »

— Une citation de  Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers