•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La ville de New Westminster souhaite planter 12 000 arbres d'ici 2030

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mardi 18 janvier 2022

La ville de New Westminster souhaite planter 12 000 arbres d'ici 2030

Contre les changements climatiques, New Westminster veut planter 12 000 arbres

Un parc pour enfants avec une structure métallique, des balançoires et une glissoire en bord d'une rivière et en arrière-plan un pont qui enjambe cette rivière.
Le parc riverain de New Westminster dispose d'une nouvelle aire de jeux. PHOTO : Radio-Canada / Maggie MacPherson
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 18 janvier 2022

New Westminster souhaite planter 12 000 arbres d'ici 2030 pour lutter contre les changements climatiques. Menacée notamment par les inondations, mais aussi les vagues de chaleur, la ville veut augmenter sa zone boisée dans l'espoir de minimiser les conséquences des catastrophes naturelles sur ses habitants.

Évelyne Thiffault, professeure agrégée au Département des sciences du bois et de la forêt à l'Université Laval, rappelle le rôle fondamental des arbres dans la lutte contre les changements climatiques.

Les arbres, par leur croissance, capturent le CO2 atmosphérique et le stockent, ce sont des réservoirs de carbone, explique-t-elle. Elle ajoute qu’ils régulent la température et préviennent les sols des inondations.

Meg Holden, professeure d'urbanisme et de gestion de l'environnement et des ressources à l'Université Simon Fraser, souhaite aider la ville de New Westminster à mieux mettre son plan en œuvre. Même si la stratégie de la ville a été créée il y a 7 ans, elle n’est entrée dans le budget qu’en 2019.

Ils ont une stratégie pour les deux tiers des arbres à planter, dit-elle. Ils ont intégré le but d'augmenter la couverture d’arbre et de diminuer la quantité d’asphalte.

Évelyne Thiffault et Meg Holden concluent en rappelant l’importance d’effectuer un suivi de la plantation des arbres, pour limiter leur mortalité et vérifier qu’ils coexistent correctement avec leur environnement et les habitants de la ville.