•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'indice de fécondité en chute libre à Victoria

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du lundi 6 décembre 2021

L'indice de fécondité en chute libre à Victoria

Pourquoi Victoria a-t-elle l’indice de fécondité le plus faible du Canada?

Quatre bébés couchés sur une couverte.
Une meilleure éducation des filles et un meilleur accès à la contraception fera baisser le taux de fécondité.PHOTO : Reuters / Jilian Mincer
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 6 décembre 2021

Depuis plusieurs décennies, l'indice de fécondité au Canada est en chute libre, et c'est Victoria qui détient le record de 0,95 enfant par femme. Farah Shroff, chercheuse à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) en santé publique, spécialisée dans la fertilité et la fécondité, donne des clés pour mieux comprendre ce phénomène.

La formation des femmes, l’abordabilité des logements, le fait que beaucoup de femmes travaillent en contrats, la mise en pause de l’immigration pendant la pandémie...c’est plus compliqué qu’on ne le pense, indique Farah Shroff.

À Victoria, c’est le coût du logement qui présente le plus grand problème. Les logements sont très chers et les emplois sont difficiles à trouver avec des avantages pour les congés maternité, souligne la chercheuse.

À cause des changements climatiques, il y a aussi de l’écoanxiété, ce qui ne donne pas beaucoup d’espoir pour créer une nouvelle génération, note l’universitaire.