•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Affronter les catastrophes naturelles  :  l'exemple de Gatineau, au Québec

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du lundi 22 novembre 2021

Affronter les catastrophes naturelles  :  l'exemple de Gatineau, au Québec

Un ancien maire témoigne au sujet de la gestion à la suite de catastrophe naturelle

Une roulotte et un cabanon inondés à Abbotsford.
Inondations à Abbotsford, en Colombie-BritanniquePHOTO : Radio-Canada / Ben Nelms / CBC
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 22 novembre 2021

Une semaine après la crise majeure à la suite des inondations et des glissements de terrain qui ont frappé plusieurs municipalités de la Colombie-Britannique, une question se pose : comment fait-on face à ce type de catastrophes naturelles quand on est maire? Y est-on jamais préparé? Maxime Pedneaud-Jobin, ancien maire de Gatineau, au Québec, qui a vécu deux inondations et une tornade durant son mandat, estime qu'il faut avant tout aider les gens qui ont tout perdu.

Je regarde cela avec beaucoup d’empathie pour les gens qui vivent ce drame-là. On avait à peu près 4000 sinistrés dans les premières inondations (en 2017), ça avait frappé un quartier particulièrement pauvre de Gatineau. Ce sont des gens qui perdaient tout, des gens qui ont quitté la maison avec une valise et qui ne sont jamais revenus, et la maison a été démolie. C’est toute cette souffrance-là que je retiens le plus, précise Maxime Pedneaud-Jobin.

Dans la mémoire de l’ancien maire, les nombreux défis qu'il avait à relever comme maire pour régler ces crises s’effacent devant la détresse des gens qui avaient tout perdu dans ces catastrophes et qu’il fallait aider en priorité.