•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

À quoi faut-il s'attendre maintenant que la pluie et le vent ont cessé?

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mardi 16 novembre 2021

À quoi faut-il s'attendre maintenant que la pluie et le vent ont cessé?

Des records de pluie, une brève accalmie, et encore de la pluie

Les interventions d'urgence sont illustrées en train de conduire un camion dans les Des personnes sur un véhicule tout terrain dans une rue inondée, bordée de maisons.
Des secours d'urgence dans les rues inondées d'un quartier résidentiel de Merritt, en Colombie-Britannique, le lundi 15 novembre 2021. PHOTO : Radio-Canada / Maggie MacPherson / CBC
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 16 novembre 2021

La pluie a cessé et les vents sont tombés, mais à quoi peut-on s'attendre pour les prochains jours pour les prévisions météo? Armel Castellan, météorologue pour Environnement et Changement climatique Canada, fait le point sur la situation et revient sur le phénomène météo des derniers jours.

On peut vraiment respirer plus aisément, parce qu’on a du soleil surtout et des températures de 7 à 8 degrés. Même si ce n'est pas phénoménal, c’est mieux qu’une rivière atmosphérique (...) En fait, on a un moment de calme avant de retrouver de plus grosses pluies avant la fin du week-end, précise le météorologue.

Même si le mois de novembre est normalement pluvieux, les pluies de ces derniers jours restent un phénomène hors du commun indique Armel Castellan ajoutant que l’intensité et la durée de la rivière atmosphérique que l’on vient de vivre sont en tout point exceptionnelles.

On a battu beaucoup de records. On parle d’un événement qui se produit tous les 100 ans. C’est vraiment impressionnant de voir par exemple à Hope, à Abbotsford et à Chilliwack des données sur 24 heures qui indiquent que cela aurait été les journées les plus pluvieuses de toute l'histoire de la station, souligne-t-il

Selon le météorologue, il faut s’adapter et se préparer à vivre de tels événements de manière plus fréquente.

On n’est plus dans un climat du passé. On est en train de vivre les changements climatiques à la fois dans l’arctique et jusque dans les moyennes latitudes où on habite. Ce que la recherche sur le climat à venir nous indique, c’est qu'on va avoir plus d’événements comme celui-ci ou pire, que ce soit des canicules, des tempêtes hivernales ou des déluges, conclut-il.