•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Quel est l'impact environnemental des conteneurs qui tombent dans l'océan ?

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 27 octobre 2021

Quel est l'impact environnemental des conteneurs qui tombent dans l'océan ?

L’impact environnemental des chutes de conteneurs dans nos océans

De la fumée s'échappe de plusieurs conteneurs métalliques à bord du Zim Kingston qui est mouillé près de Victoria.
Des conteneurs en feu à bord du M/V Zim Kingston situé au large de Victoria.PHOTO : Garde côtière canadienne
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 27 octobre 2021

Les navires peuvent transporter jusqu'à 20 000 conteneurs par chargement, et chaque année, près de 1400 conteneurs chutent et se retrouvent dans nos océans. Pour Claude Comtois, professeur titulaire de géographie à l'université de Montréal, l'impact environnemental est réel et souvent difficile à évaluer.

Les conteneurs qui tombent à la mer peuvent bloquer la circulation. L’autre impact c’est que ça peut affecter les écosystèmes. Les conteneurs qui tombent à la mer, certains vont flotter mais la plupart vont aller vers le fond parce qu’il y a des problèmes d'étanchéité et de poids. Un conteneur peut peser jusqu’à 25 tonnes. C’est prohibitif d’aller chercher les conteneurs. Chaque conteneur est clairement identifié par un code barre. Mais les transporteurs vont préférer rembourser le client plutôt que d’aller chercher le conteneur au fond de l’eau explique Claude Comtois, professeur titulaire de géographie à l'université de Montréal.

L'équipe affectée à l’évaluation environnementale du porte-conteneur Zim Kingston, ancré au large de Victoria et qui a perdu 40 de ses conteneurs, affirme qu'il n'y a aucun risque pour la santé publique. L’unité environnementale va également évaluer le risque toxicologique causé par le feu qui s’est produit sur ce navire.

Par ailleurs, à l’aube de la COP26, l'Organisation maritime internationale (OMI) a annoncé la mise en place une nouvelle législation pour réduire les émissions de gaz à effets de serre des méga-navires.