•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un navire de la Marine traverse le passage du Nord-Ouest

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mardi 5 octobre 2021

Un navire de la Marine traverse le passage du Nord-Ouest

Une première traversée du passage du Nord-Ouest depuis 1954. Témoignage.

Le NCSM Harry DeWolf navigant sur un océan ou flotte quelques plaques de glace.
NCSM Harry DeWolf.PHOTO : Marine royale canadienne
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 5 octobre 2021

« C'est un moment historique, j'avais des frissons », témoigne Ginette Séguin, premier maître de 1re classe et capitaine d'armes du navire de la Marine royale canadienne NCSM Harry DeWolf qui a traversé l'ensemble du passage du Nord-Ouest dans l'océan Arctique. Un exploit maritime qui n'avait pas été réussi depuis 1954.


Le NCSM Harry DeWolf a quitté le port d'Halifax en août pour arriver au port de Vancouver vendredi dernier. C'est le premier des navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique à prendre la mer.

La mission de l’équipage du navire est de renforcer les relations avec les communautés de l'Arctique. On a fait des connexions avec les communautés, on a visité ces communautés [...] pour les rencontrer et les laisser visiter notre navire, indique Ginette Séguin. On voulait qu’ils sachent que nous sommes leur navire. L’équipage leur fournit également de l’aide technique et opérationnelle.

Ce sont habituellement les brise-glaces qui sillonnent le passage du Nord-Ouest et bien que le NCSM Harry DeWolf ne soit pas ce type de navire il a été bâti pour pouvoir naviguer la glace [...] on peut passer jusqu’à 120 cm de glace, mais quand on est passé il n’y avait que des blocs de glace flottants, note la capitaine d'armes du vaisseau.

Ginette Séguin a été témoin de l’effet des changements climatiques sur l’Arctique: on voit beaucoup de montagnes, peu de végétation, mais il n’y a pas autant de glace qu’il y avait avant, déplore-t-elle.

Le NCSM Harry DeWolf est stationné à la base navale d’Esquimalt, près de Victoria, jusqu’à la fin du mois d’octobre.