•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Quel avenir pour les garderies subventionnées?

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 22 septembre 2021

Quel avenir pour les garderies subventionnées?

Les garderies à 10 $ : un legs auquel devrait penser Justin Trudeau

Un enfant dans une garderie.
Un enfant dans une garderie.PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 22 septembre 2021

Les services de garde subventionnés sont devenus un enjeu électoral au centre de nombreuses discussions lors de la dernière campagne. De quoi espérer qu'un système universel de garderies voit enfin le jour comme le souligne Sara Langlois, membre du CA de la Coalition pour la défense des garderies de la Colombie-Britannique (Coalition of Child Care Advocates of BC).

Je suis contente que ce soit devenu un sujet au niveau national. Je pense que c’est la première campagne où on voit ça. Mais je n'étais pas vraiment surprise parce que c’est clair qu’avec les annonces qui avaient été faites sur les ententes avec les provinces et le projet de système universel de garderies, on allait en entendre parler, et c’est clair que les autres partis devaient aussi présenter quelque chose pour contrebalancer tout ça, précise Sara Langlois, pour qui les propositions concernant les garderies ont probablement influencé le vote des jeunes familles.

Mme Langlois est désormais convaincue que ce dossier des garderies va avancer une bonne fois pour toutes.

J'espère que cela va bouger rapidement. Je me mets dans les chaussures de monsieur Trudeau aujourd’hui qui voulait sa majorité et qui ne l'a pas eue. C'est probablement la fin de sa carrière, je spécule un peu, donc ce serait la chance pour lui d’avoir un legs. Alors si j’étais lui, je m'y mettrais dès aujourd’hui, avance Sara Langlois.

Même si l’argent est là pour financer ces garderies, il reste de nombreux défis à relever pour pouvoir les mettre en place, notamment le manque d’infrastructures et de personnel qualifié.