•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le débat sur les enjeux francophones a-t-il convaincu ici?

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 16 septembre 2021

Le débat sur les enjeux francophones a-t-il convaincu ici?

Débat sur les enjeux francophones : la perspective en Colombie-Britannique

Téléjournal, 3 février 2006
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 16 septembre 2021

Radio-Canada tenait, mercredi soir, un débat sur les enjeux francophones qui n'ont pas tenu une grande place dans l'actuelle campagne électorale fédérale. Réactions de deux personnalités francophones britanno-colombiennes.

Même si la présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB), Padminee Chundunsing, juge qu’un tel débat est nécessaire, elle doute de la sincérité des chefs de partis. Quand on entend les engagements des partis, il n’y aura pas de défi dans quatre ans pour les francophones, parce que tout sera réglé, ironise-t-elle.

La seule chose positive que je retiens, c'est qu'à Noël, on aura une nouvelle loi sur les langues officielles, souligne Marc-André Ouellette, résident de Victoria, et ex-conseiller scolaire au CSF pendant 23 ans.

Pour les deux observateurs, plusieurs enjeux ont été effleurés lors du débat, dont l’éducation, qui présente des besoins et des défis différents d’une province à l’autre, l’immigration francophone, ainsi que le transfert d’argent du fédéral au provincial.

On doit s’assurer que l’argent va au bon endroit, explique Mme Chundunsing.

La reddition des comptes dans les transferts, en santé, en éducation, ça n’existe presque pas. Une fois l’argent transféré, on ne sait pas où il va, ajoute M. Ouellette.