•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Recruter les futurs enseignants d'immersion française

Des élèves dans une classe.
Des élèves dans une classe.PHOTO : iStock
Publié le 15 septembre 2021

Le Bureau des affaires francophones et francophiles (BAFF) de l'Université Simon Fraser (SFU) accueille ce mercredi la première étape de la Grande Virée, cette tournée d'Ouest en Est qu'organise l'ACPI, l'Association canadienne des professionnels de l'immersion dans le but de recruter des enseignants en immersion française. Marie-France Gaumont, consultante et gestionnaire de la stratégie de recrutement et de rétention de l'ACPI, explique en quoi consiste la Grande Virée.

On a vraiment voulu aller vers les jeunes et vers les prochains candidats, la relève en fait, des enseignants en immersion française. Et cette idée s'inscrit dans une stratégie qui est issue d’une consultation pancanadienne qu’a menée l’ACPI pour savoir quels étaient les enjeux qui étaient vécus par les enseignants en immersion française, commente Marie-France Gaumont pour expliquer la naissance de la Grande Virée.

Pour Marie-France Gaumont, le besoin d'intéresser les gens à des carrières en immersion française et d’appuyer les conseils scolaires dans leur recrutement est d’autant plus criant que l’on constate une pénurie d’enseignants et une baisse des inscriptions en immersion française dans la province.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser