•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les régimes de retraite publics continuent d'investir en énergies polluantes

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 13 août 2021

Les régimes de retraite publics continuent d'investir en énergies polluantes

Les régimes de retraite publics continuent de miser sur les énergies fossiles

Des puits de pétrole au crépuscule.
La pression se fait de plus en plus forte pour que le RPC cesse d'investir dans les énergies fossiles.PHOTO : Reuters / Nick Oxford
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 13 août 2021

Le rapport Un avenir incertain publié par le Centre canadien de politiques alternatives montre que les plus importants régimes de retraite publics continuent d'investir dans les énergies polluantes, contrairement à leur volonté affichée de se positionner comme chefs de file dans la lutte contre les changements climatiques. Jack Vincent, coauteur du rapport, en commente les grandes lignes.

La façon la plus facile de réduire l’empreinte écologique d’un fonds de pension serait de désinvestir dans les énergies fossiles, mais les régimes de pension refusent, souligne Jack Vincent.

Depuis la signature des Accords de Paris en 2016, le Régime de pensions au Canada (RPC) a même augmenté ses investissements dans les énergies fossiles. On parle d’une augmentation de 6,8 % par année depuis 2016, mesurée en quantité d’actions, précise le coauteur. C’est une augmentation selon nous beaucoup trop grande étant donné le contexte climatique. C’est inacceptable, estime ce dernier.