•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Phare Ouest, ICI Première.
Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 21 avril 2021

L’école francophone La Passerelle à Whistler doit garder ses portes fermées

Les parents accueillent bien la fermeture temporaire de La Passerelle à Whistler

Publié le 21 avril 2021
Une femme portant un masque marche près d'une clôture où une affiche encourage à porter le masque.
Le maire de Whistler demande aux gens qui n'habitent pas sa municipalité de rester à la maison.PHOTO : Radio-Canada / Tina Lovgreen

« J'étais soulagée personnellement. Une fois que c'est officiel, le stress pour les parents baisse parce que la décision est prise. C'est fait et on avance comme ça », précise Geneviève Ciebien en réaction à la décision de fermer l'école francophone La Passerelle à Whistler le 15 avril, après qu'un cas de COVID-19 a été déclaré la veille parmi le personnel de l'établissement.

Par crainte du virus et des variants, la maman de Céleste, élève en 7e année à la Passerelle, avait d'ailleurs choisi de ne pas renvoyer sa fille à l’école après les semaines de relâche.
À partir des vacances de Pâques, j'avais gardé ma fille à la maison parce qu’on savait qu’il y avait une forte propagation du virus, note Geneviève Ciebien.

Selon sa maman, Céleste devrait retrouver le chemin de l’école le 26 avril au moment de la réouverture prévue.

Nous en sommes à notre deuxième vague ici à Whistler après l’éclosion du mois de janvier et en général, on sent que c'est toujours à un degré de séparation, à travers un employé, à travers un voisin, à travers l’école. Là, ça s'est calmé, je n’entends pas parler de personne en isolement. Je vais être bien rassurée le 26, affirme Geneviève Ciebien qui se dit également ravie des efforts de vaccination entrepris dans la communauté.