•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

De nation à nation avec Joannie Gill

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 18 mars 2021

De nation à nation avec Joannie Gill

Comprendre l’importance de la reconnaissance des territoires autochtones

Deux pancartres de rue devant un cerisier.
Le campus de l'Université de la Colombie-Britannique se situe sur le territoire traditionnel de la Première Nation Musqueam.PHOTO : Radio-Canada / Alex Lamic
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 18 mars 2021

Dans le cadre de sa chronique de Nation à Nation, Joannie Gill, consultante culturelle pour UTAPI Consultants, revient sur l'importance de reconnaître que nous vivons sur des territoires autochtones.

Ça nous permet de conscientiser notre histoire collective, le passé colonial, et surtout de valoriser la présence des Premiers Peuples. Selon la consultante, c’est aussi une occasion de lancer une conversation bienveillante sur notre histoire et de faire un pas vers la réconciliation.

Les territoires en Colombie-Britannique représentent 95 % de terres qui n'ont jamais été cédées par les Peuples autochtones, rappelle Joannie Gill Juridiquement, il existe deux façons de céder des terres : soit une entente est signée avec la couronne britannique, soit un peuple capitule par la force.