•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des entreprises veulent rendre leur milieu de travail plus inclusif

Phare Ouest, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 10 décembre 2020

Des entreprises veulent rendre leur milieu de travail plus inclusif

Tacofino veut rendre l’industrie de la restauration plus inclusive

Gino Di Domenico sourit.
Gino Di Domenico fait partie des gestionnaires de Taco Fino qui veulent provoquer des changements positifs dans l'industrie.PHOTO : Courtoisie : Gino Di Domenico
Phare Ouest, ICI Première.
Phare OuestPublié le 10 décembre 2020

Les dirigeants des restaurants Tacofino de Vancouver, Victoria et Tofino veulent non seulement rendre leur milieu de travail plus inclusif, ils veulent que toute l'industrie de la restauration joigne le mouvement.

Pour ce faire, ils ont mis en place le projet, Shift Change Now, qui propose des conférences pour aider le secteur de la restauration et de l'hôtellerie à faire des changements positifs.

On a vu qu’il y a des opportunités dans notre industrie qu’on peut améliorer, explique un des partenaires en gestion de Tacofino, Gino Di Domenico. Il explique qu’avec Shift Change Now, Tacofino attaque de pleins fronts les dossiers difficiles, comme les problèmes de santé mentale ou de dépendance. Cette année, le thème était l’égalité, l’inclusion et la diversité.

On a vu qu’il y a un manque de gens diverses dans notre industrie dans les positions de leadership, constate-t-il. Pour favoriser une meilleure représentation, Tacofino se tourne vers des conférenciers qui proposent des pistes de changement.

Des bouteilles d'alcool sont placées sur des tablettes à l'arrière d'un comptoir-bar.

L'équipe de Taco Fino veut que ses espaces, comme ce Taco Bar de Gastown, soient des endroits accueillants pour ses employés et ses clients issus de la diversité.

Courtoisie : Gino Di Domenico

La conférence de cette semaine sur l’inclusion de la communauté LGBTQ proposait par exemple d’être proactif lors du processus d’embauche, en demandant aux candidats quel pronom utiliser ou en précisant que les candidats issus de la diversité seront privilégiés.

Gino Di Domenico sait qu’il y a beaucoup à faire pour changer l’industrie dans une société en constante évolution, mais il croit qu’il faut entreprendre ce chemin, un pas à la fois. C’est pas quelque chose à faire pour les prochains six mois, c’est quelque chose qu’il faut vivre, dit-il.

Les conférences gratuites sont disponibles (en anglais seulement) sur le site shiftchangenow.com (Nouvelle fenêtre)