•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Phare Ouest, ICI Première.
Phare Ouest, ICI Première.
Phare Ouest

Rattrapage du vendredi 30 septembre 2022

Résumé

Spéciale Vérité et réconciliation : Mélissa Mollen-Dupuis dresse un portrait de l'actualité autochtone de la dernière année;la juge Michelle O'Bonsawin se demande quelles vérités devraient être mises en lumière en cour;le survivant des pensionnats Roméo Saganash lance un cri du coeur aux autochtones qui voudraient se lancer en politique;Normand Fleury travaille avec passion à la revitalisation de la langue Mitchif; et Bonnie Lépine-Antoine commente les réalités et les étapes qu'il reste à accomplir dans le processus de réconciliation.

  • 6 heures 10 minutes

    Première heure de Phare Ouest avec Marie Villeneuve et son équipe

  • 6 heures 35 minutes

    Les nouvelles de la Colombie-Britannique et du Yukon

  • 6 heures 41 minutes

    Reportage de Simon Gohier : les secrets bien gardés du parc Stanley

  • 7 heures 10 minutes

    Deuxième heure de Phare Ouest avec Marie Villeneuve et son équipe

  • 7 heures 16 minutes

    Entrevue avec Michelle O'Bonsawin : première juge autochtone à la Cour suprême

    Michelle O'Bonsawin devant un comité parlementaire à Ottawa.

    Rencontre avec Michelle O’Bonsawin, première femme autochtone à la Cour Suprême du Canada

    Depuis le 1er septembre dernier, Michelle O'Bonsawin, abénakise de la Première nation d'Odanak et Franco-Ontarienne, siège à la Cour suprême du Canada. Une nomination historique puisqu'elle est la première Autochtone à se joindre à la plus haute instance juridique au pays. Un rôle qu'elle reçoit avec fierté.
  • 7 heures 30 minutes

    Les nouvelles de la Colombie-Britannique et du Yukon

  • 7 heures 37 minutes

    Entrevue avec Roméo Saganash : gouvernance et politique autochtone

    Un homme pose devant le parlement

    Le rôle de la politique dans le processus de Vérité et la Réconciliation

    Romeo Saganash, membre de la nation crie, a été élu député de la circonscription d'Abitibi—Baie-James—Nunavik—Eeyou à la Chambre des communes sous la bannière du Nouveau Parti démocratique (NPD). Il a été député jusqu'en 2019. Lui-même survivant des pensionnats pour Autochtones, la journée Vérité et Réconciliation est une d'une importance capitale pour lui.
  • 7 heures 52 minutes

    Entrevue avec Bonnie Lépine-Antoine : l'éducation et le contenu autochtone au CSF

    Des membres de la Nation dakota Canupawakpa ont organisée une marche en l'honneur des survivants des pensionnats pour marquer le début de la Semaine de la vérité et de la réconciliation, le 26 septembre 2022.

    L’éducation, la clé vers la réconciliation

    Plusieurs études ont prouvé que la réussite scolaire est un élément important de notre santé et notre bien-être tout au long de notre vie. Néanmoins le taux d'échec scolaire reste supérieur chez les autochtones comparativement aux allochtones. Bonnie Lépine Antoine, directrice de l'éducation autochtone au Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique estime qu'il y a des failles dans le système actuel.
  • 8 heures 10 minutes

    Dernière heure de Phare Ouest avec Marie Villeneuve et son équipe

  • 8 heures 16 minutes

    Entrevue avec Normand Fleury : efforts pour revitaliser la langue Mitchif

    Normand Fleury devant le Western Development Museum de Saskatoon.

    Efforts pour revitaliser la langue mitchif

    Le mot mitchif désigne les Métis eux-mêmes. Mitchif est aussi le nom que l'on donne à une des langues parlées des métis. Il signifie « de sang mêlé ». C'est une langue à base de français, de cri et d'ojibwé comme le précise Norman Fleury, un aîné de la Nation métis de la Saskatchewan qui enseigne à l'Université de la Saskatchewan.
  • 8 heures 34 minutes

    Les nouvelles de la Colombie-Britannique et du Yukon

  • 8 heures 41 minutes

    Entrevue avec Dave Jennis : l'art pour se réconcilier

    Un homme avec des lunettes parle devant un micro

    L’art : outil pour éveiller les consciences et tisser des liens

    Ondinnok est la première compagnie de théâtre autochtone francophone au Canada. Au-delà de ses créations présentées depuis plus de 35 ans, son approche emprunte certains codes à des cérémonies et des rituels issus des cultures autochtones des Amériques. Elle vise à se reconnecter aux ancêtres et au lien sacré qui unit l'homme et la nature. L'art est un outil indispensable pour présenter les vérités et se rapprocher de la réconciliation selon Dave Jenniss, directeur artistique du théâtre Ondinnok
  • 8 heures 50 minutes

    À Culture et confiture samedi et à Panorama cette semaine