•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Phare Ouest, ICI Première.
Phare Ouest, ICI Première.
Phare Ouest

Rattrapage du vendredi 3 décembre 2021 : Émission spéciale Banques alimentaires

Résumé

  • 6 heures 10 minutes

    Émission spéciale Banques alimentaires avec Marie Villeneuve et son équipe

  • 6 heures 15 minutes

    Les sports avec Marc-Éric Bouchard

  • 6 heures 23 minutes

    Prix des aliments et insécurité alimentaire avec Sylvain Charlebois

  • 6 heures 29 minutes

    Les nouvelles de la Colombie-Britannique et du Yukon

  • 6 heures 39 minutes

    Pauvreté et violences faites aux femmes en C.-B. et au Yukon

    Une femme fouille dans un conteneur à déchets le 14 janvier 2021 à Moncton au Nouveau-Brunswick.

    Pauvreté et violences faites aux femmes en C.-B. et au Yukon

    Cette Journée des banques alimentaires coïncide avec les 12 jours d'action contre les violences faites aux femmes, qui se déroulent chaque année jusqu'au 6 décembre, jour de la tragédie de la tuerie de l'École polytechnique de Montréal, en 1989. C'est l'occasion de se pencher sur le problème de pauvreté chez les femmes, souvent lié à ces violences en discutant avec Véronique Maggiore, directrice générale du Victoria Faulkner Women's Centre au Yukon, et Maryse Beaujeau-Weppenaar, directrice générale de Réseau-Femmes Colombie-Britannique.
  • 6 heures 51 minutes

    Un jeune de Nanaimo vient en aide aux sans-abri de sa ville

  • 7 heures 10 minutes

    Deuxième heure de Phare Ouest avec Marie Villeneuve et son équipe

  • 7 heures 16 minutes

    Les sports avec Marc-Éric Bouchard

  • 7 heures 20 minutes

    Les besoins des banques alimentaires du Grand Vancouver sont en hausse

  • 7 heures 25 minutes

    Des jeunes se questionnent sur la pauvreté et la richesse

  • 7 heures 32 minutes

    Les nouvelles de la Colombie-Britannique et du Yukon

  • 7 heures 39 minutes

    Résoudre le gaspillage alimentaire grâce à l'économie circulaire

    Déchets alimentaires

    Résoudre le gaspillage alimentaire grâce à l'économie circulaire

    Environ 2,2 millions de tonnes d'aliments comestibles sont jetés chaque année au pays. Ce qui représente 140 kilogrammes de nourriture gaspillée, par Canadien, par an. Pourtant, des solutions existent pour lutter contre ce fléau, et nourrir les plus démunis comme l'explique Céline Robert qui est chauffeure bénévole pour l'organisme Food Stash Foundation. Cet organisme vancouvérois redonne les surplus des épiceries aux banques alimentaires.
  • 7 heures 45 minutes

    Conte pour les Banques alimentaires avec Jean-Pierre Makosso

    Le conteur Jean-Pierre Makosso

    Le conte des banques alimentaires

    En cette Journée des banques alimentaires, le conteur Jean-Pierre Makosso nous transporte dans son enfance dans un conte dont lui seul a le secret.
  • 7 heures 56 minutes

    Coup de sonde, avec Bryan Breguet

  • 8 heures 10 minutes

    Dernière heure de Phare Ouest avec Marie Villeneuve et son équipe

  • 8 heures 15 minutes

    Les sports avec Marc-Éric Bouchard

  • 8 heures 21 minutes

    Pourquoi se sent-on tous trop pauvres pour donner généreusement?

  • 8 heures 31 minutes

    Les nouvelles de la Colombie-Britannique et du Yukon

  • 8 heures 41 minutes

    Le quotidien de la banque alimentaire de l'île Denman

    Le traversier de BC Ferries est tiré par des câbles entre l'île de Vancouver et l'île Denman en Colombie-Britannique

    Le rôle vital de la banque alimentaire de l’île Denman

    Les banques alimentaires ne sont pas toujours de grands organismes qui nourrissent des milliers de personnes. Sur l'île Denman, une petite banque alimentaire joue un rôle essentiel pour la communauté.
  • 8 heures 46 minutes

    La banque alimentaire de La Boussole à Vancouver

  • 8 heures 51 minutes

    Mobilisation pour aider les sinistrés d'Abbotsford à faire face aux inondations

    Des gens dans une barque lors d'inondations en C.-B.

    Une générosité sans pareil pour les sinistrés d’Abbotsford

    Impossible de parler des banques alimentaires ou de penser aux plus démunies sans aborder le cauchemar que vivent les sinistrés des inondations, qui bénéficient néanmoins de la générosité de leur communauté.