•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Élèves en classe qui lèvent la main avec professeur derrière.
Selon les spécialistes, il est important d'éviter de montrer son stress à ses enfants, surtout avant l'âge de 8 ans.PHOTO : Shutterstock
Publié le 29 août 2023

C'est la rentrée scolaire, et elle est souvent synonyme d'inquiétude. La pénurie d'enseignants et l'interdiction du téléphone portable en classe font partie des enjeux de la rentrée de 2023. La professeure agrégée en psychopédagogie et psychiatrie à l'Université McGill Tina Montreuil souligne que c'est avant tout le manque d'informations qui est source de stress et d'anxiété dans ce contexte. Jean-François Chicoine, pédiatre au Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine, explique quant à lui que le stress est une source d'instabilité et qu'il peut avoir des effets sur les plus jeunes.

« On sait à quel point le stress des parents peut se transférer à l’enfant. »

— Une citation de  Dr Jean-François Chicoine

La Dre Tina Montreuil souligne qu’il y a souvent des attentes très convenues et irréalistes par rapport à l’adaptation des enfants au stress, et les méthodes pédagogiques seraient parfois à revoir.

« L’approche qu’on peut avoir est d'être plus punitif [...], mais quand on comprend que les besoins affectifs ne sont pas satisfaits, on comprend que les méthodes ne sont pas forcément adaptées. »

— Une citation de  Dre Tina Montreuil

Les deux spécialistes abordent aussi la question des écrans et de leurs effets sur le développement des enfants, ainsi que le besoin et les bénéfices de la création d’une appartenance communautaire au sein des écoles.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser