•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Représentation graphique d'une main qui tient un micro dans sa main.
Selon les dictionnaires, le vox pop tire son nom de l’expression latine vox populi, vox Dei. Cette formule est traduite par « la voix du peuple est la voix de Dieu ».PHOTO : getty images/istockphoto / nicoletaionescu
Publié le 22 novembre 2023

La docteure en communication Cynthia Noury vient de terminer une thèse sur les fameux micros-trottoirs, aussi appelés vox pop. Selon elle, ils ont toujours été en mal d'amour et victimes d'une « drôle de réputation ». Les vox pop soulèvent en effet des questions, et la docteure, qui a également été journaliste, en a effectué plusieurs dans le contexte de son travail. Ce qu'elle a observé, c'est un écart entre la richesse des conversations qu'elle avait avec les gens qu'elle rencontrait et les « 15 ou 20 secondes » qu'il en restait lors de la présentation du reportage.

Portrait des deux personnes.

Le journaliste pour Le 15-18 René St-Louis et la docteure en communication Cynthia Noury.

Radio-Canada / Jean-Baptiste Demouy

Au cours de la longue histoire du vox pop, il y a eu cependant une question cruciale, comme le précise Cynthia Noury.

« On voulait faire entendre la parole du public, mais est-ce que cette parole-là valait vraiment la peine d’être entendue? »

— Une citation de  Cynthia Noury

De son côté, le journaliste pour Le 15-18 René St-Louis pense que les vox pop ont certainement leur place, surtout en radio. Il prend en exemple la grève actuelle des enseignants : les micros-trottoirs lui ont entre autres permis d’aller à la rencontre des plus jeunes, qui sont directement touchés. Le travail du journaliste est de donner du sens aux propos recueillis, comme il le souligne.

« Tu vas à la pêche avec les réponses du public. »

— Une citation de  René St-Louis

Cynthia Noury raconte aussi l’histoire des vox pop, dont la tradition remonterait selon elle au 8e siècle.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser