•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Rencontre entre Isabelle Craig et Michel Lemieux

Pénélope McQuade anime Pénélope.
Rattrapage du 1er juill. 2022 : Émile Bilodeau et Michel Lemieux

Rencontre entre Isabelle Craig et Michel Lemieux

Michel Lemieux, l’artiste qui fait cohabiter le rêve et la réalité

Michel Lemieux regarde droit devant lui.
Michel LemieuxPHOTO : Laurent Theillet
Pénélope McQuade anime Pénélope.
PénélopePublié le 1 juillet 2022

L'œil rechargeable en 1983, Solide Salad en 1984, le défilé du 350e anniversaire de Montréal en 1992... Michel Lemieux était de toutes les scènes à ses débuts. « J'avais beaucoup d'énergie dans ce temps-là », reconnaît l'artiste multidisciplinaire qui fait le point sur sa longue carrière.

Michel Lemieux s’est vraiment fait remarquer avec son spectacle solo Solide Salad. « Je me [suis retrouvé] presque deux mois de suite au Spectrum [de Montréal] », raconte-t-il. Il a également offert ce spectacle en Australie et à New York, « avant le Cirque du Soleil, avant Céline Dion », précise-t-il.

D’où vient cette passion pour l’art servi à la sauce numérique chez Michel Lemieux? Tout a commencé à 5 ou 6 ans alors qu’il s’amusait à inventer des histoires à l’aide de boîtes à chaussures et de lampes de poche. « J’ai toujours eu l’impression de continuer à faire ce que je faisais dans ma chambre », dit-il.

« Je raconte des histoires. Je les raconte beaucoup avec des images. »

— Une citation de  Michel Lemieux, artiste multidisciplinaire

Depuis ses débuts, Michel Lemieux croit en l’émerveillement. « J’ai souvent regardé les gens regarder mes spectacles, mentionne-t-il. On peut voir l’enfant qui est toujours présent [en eux]. J’ai toujours pris un soin d’émerveiller d’abord le public. »

Au cours de cet entretien avec Isabelle Craig, Michel Lemieux parle du parcours urbain multimédia Cité Mémoire, de la vie culturelle des années 1980 à Montréal, de son intérêt marqué pour la technologie et le multimédia, d’un projet qui l’excite au plus haut point et de sa relation artistique avec Victor Pilon.

« Je pense que je suis un coureur des bois numérique. […] J’aime ça défricher le sentier. »

— Une citation de  Michel Lemieux, artiste multidisciplinaire