•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Témoignage de Karie-Lyn Pelletier pour l’aide médicale à mourir pour enfant

Le titre Pénélope affiché en triple sur un fond neutre.
Rattrapage du mercredi 11 mai 2022 : Myriam Fehmiu, Frédéric Lenoir, et la cuisine turque

Témoignage de Karie-Lyn Pelletier pour l’aide médicale à mourir pour enfant

Abel, 4 ans, est parti sans l’aide médicale à mourir que sa mère réclamait

Une femme tient son enfant de 4 ans dans ses bras en souriant.
Karie-Lyn Pelletier et son fils Abel PHOTO : Fournie par Karie-Lyn Pelletier
Le titre Pénélope affiché en triple sur un fond neutre.
PénélopePublié le 11 mai 2022

En août dernier, Karie-Lyn Pelletier était venue nous raconter son combat pour que son fils Abel, 4 ans, atteint d'une maladie génétique incurable très rare, puisse recevoir l'aide médicale à mourir. Malheureusement, Abel est décédé en mars dernier sans avoir pu en bénéficier. Karie-Lyn Pelletier explique dans quelles conditions son fils est parti et ce qui aurait été différent pour lui et sa famille si le jeune garçon avait pu recevoir l'aide médicale à mourir.

« C’est une tempête qu’on voyait au large depuis quatre ans et demi. On savait qu’on allait y arriver un jour, mais on ne savait pas quand. J’aurais pu avoir toute ma vie pour me préparer, on ne peut jamais être totalement prêt au départ de son enfant. »

— Une citation de  Karie-Lyn Pelletier

Karie-Lyn Pelletier souligne qu’elle n’abandonne pas le combat pour que les personnes mineures puissent recevoir l’aide médicale à mourir. Elle fait part des quelques avancées dans ce dossier.