•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les bouffées de chaleur de la ménopause, ou quand l'hypothalamus se déchaîne

Une femme assise sur un sofa fait de l'air avec un éventail.
Une femme ressent une bouffée de chaleur.PHOTO : iStock
Le titre Pénélope affiché en triple sur un fond neutre.
PénélopePublié le 9 novembre 2021

Victime de bouffées de chaleur dues à la ménopause, notre collaboratrice chercheuse en neurosciences Sonia Lupien a voulu comprendre d'où elles venaient pour mieux les contrôler. Elle résume le fruit de son enquête sur l'hypothalamus, une partie du cerveau qui gère la température de notre corps. Sonia Lupien explique comment une simple élévation de la température corporelle suffit à induire des bouffées de chaleur. Elle donne enfin deux techniques efficaces pour diminuer leur intensité.