•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'exercice de pensée critique de Normand Baillargeon : L'humble troubadour

Pénélope McQuade anime Pénélope.
Rattrapage du mercredi 3 nov. 2021 : Anaïs Barbeau-Lavalette, et les recettes de Harry Potter

L'exercice de pensée critique de Normand Baillargeon : L'humble troubadour

Le regard philosophique de Normand Baillargeon sur Georges Brassens

Il joue de la guitare, assis sur un lit avec un chien qui le regarde.
Georges Brassens en 1953PHOTO : Getty Images / Henri Elwing
Pénélope McQuade anime Pénélope.
PénélopePublié le 3 novembre 2021

« L'œuvre de Brassens est immense, souligne notre collaborateur philosophe Normand Baillargeon. Il y a l'auteur de chansons, mais c'est aussi un musicien assez exceptionnel et quelqu'un qui défendait, de manière très modeste, [...] des idées sociales, politiques, philosophiques. » À l'occasion de la parution du recueil qu'il a dirigé, Brassens : l'humble troubadour, Normand Baillargeon exprime sa pensée critique sur la vie et l'œuvre du célèbre chanteur français disparu il y a 40 ans.

Normand Baillargeon se penche notamment sur les idées anarchistes, antimilitaristes et anticléricales défendues par Georges Brassens dans sa vie comme dans ses chansons.

Il parle aussi du penchant misogyne de l’artiste, abordé dans deux textes du recueil, et de son humour, présent dans toute son œuvre.