•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le livre L'enfer numérique, voyage au bout d'un like, avec Guillaume Pitron

Pénélope McQuade anime Pénélope.
Rattrapage du jeudi 14 oct. 2021 : Stéphane Venne, et le livre L’enfer numérique

Le livre L'enfer numérique, voyage au bout d'un like, avec Guillaume Pitron

Enquête sur l'empreinte écologique du numérique

Gros plan sur les mains d'un homme qui utilise son téléphone cellulaire et son ordinateur portable.
Un homme utilise son cellulaire et son ordinateur.PHOTO : iStock / PixelsEffect
Pénélope McQuade anime Pénélope.
PénélopePublié le 14 octobre 2021

Aimer une publication, ouvrir un courriel ou regarder une vidéo en ligne sont trois actions dématérialisées qui laissent pourtant des traces physiques partout dans le monde sans qu'on le sache vraiment. Le journaliste français Guillaume Pitron parle de son enquête sur les conséquences environnementales bien réelles de nos actions virtuelles sur Internet. Il signe sur le sujet le livre L'enfer numérique : voyage au bout d'un like (Éditions Les liens qui libèrent).

Guillaume Pitron explique qu’il est difficile d’avoir conscience de l’empreinte écologique du numérique, puisque les infrastructures, telles que les câbles et les centres de stockage de données, sont enfouies ou très discrètes.

« Si Internet était un pays, il serait le 3e ou 4e plus gros consommateur d’électricité dans le monde. »

— Une citation de  Guillaume Pitron

Le journaliste décrit quelles sont les ressources matérielles et énergétiques mobilisées par l’industrie du numérique.

Des solutions

Enfin, Guillaume Pitron donne quelques conseils pratiques pour diminuer notre empreinte écologique lorsqu’on regarde une vidéo sur Netflix, quand on fait une recherche sur Google ou que l'on gère nos courriels.